20 Le jeu de la Huit
Le jeu de la Huit

 

Le jeu de 16 billes se décompose comme suit :

1 bille blanche, 7 rouges, 7 jaunes et 1 noire (N°8)

 

A- BUT DU JEU:

Le joueur qui empochera en premier son groupe de couleur rouge ou jaune dans n’importe quelle poche, puis terminera en marquant la bille noire, gagne la partie.

 

B- DEPART DU JEU:

1- Les billes sont disposées dans le triangle, la bille noire devant être placée sur la « mouche (point) prévu à cet effet marqué sur le tapis.

2- Le joueur ouvrant le jeu, place la bille blanche où il veut dans le demi-cercle (ou « D ») tracé sur le tapis. La base de la bille blanche peut être placée sur le trait.

3- Une casse est valable si au moins deux billes « objets » ont touché les bandes ou si une bille de couleur est rentrée. Lors d’une casse non valable, le joueur adversaire obtient deux visites, et replace les billes dans le triangle ou accepte le jeu tel qu’il est.

4- Si aucune bille n’est marquée lors d’une casse valable, le joueur qui a effectué cette casse doit annoncer sa couleur. Si un joueur fait une faute en cassant, le joueur adverse obtient deux visites et doit annoncer sa couleur à l’arbitre au deuxième coup de queue.

5- Si la noire est marquée lors de la casse, la partie est nulle et à rejouer.

 

C- LES FAUTES:

Marquer la Blanche - Toucher à l’aide de la blanche une bille de l’adversaire avant de toucher une de ses billes – Toucher à l’aide de la blanche, la noire au premier contact - Ne toucher aucune bille - Faire sauter la bille blanche au-dessus d’une bille adverse ou au-dessus de la noire - Marquer une bille de l’adversaire sans empocher une des siennes sur le même coup - Faire sortir une bille du billard :

- S’il s’agit de la noire ou d’une bille de couleur, elle doit être replacée sur la mouche désignant l’emplacement de la noire à la casse. Si ce point n’est pas libre on la replacera au plus près.

- S’il s’agit de la blanche, on la replace n’importe où dans le demi-cercle (ou petit « D »)

Une bille restant ou roulant sur le pourtour du billard est considérée comme sortie.

Toucher une bille avec une partie du corps ou d’un vêtement - Jouer en ayant les deux pieds décollés du sol (au moins un pied doit toucher le sol) - Jouer une autre bille que la blanche - Jouer quand ce n’est pas son tour - Jouer une bille en mouvement - Frapper la bille blanche plus d’une fois avec la queue du billard (double contact).

 

D- FAUTE DIRECTE: (faute manifeste d’anti-jeu)

La faute directe reste à la diligence de l’arbitre qui se doit intègre par définition. Le joueur commettant une faute directe, perd la partie.

 

E- PENALITE SUIVANT UNE FAUTE:

1-Tout joueur commettant une faute donne deux coups à l’adversaire (deux visites). Lors de la première visite, le joueur peut jouer toutes les billes sur le tapis, il peut même marquer directement une bille de l’adversaire. Le fait de marquer la bille de l’adversaire ou de sa couleur ne lui fait pas perdre sa visite.

2- Pour la deuxième visite, le jeu redevient normal et les règles habituelles redeviennent de rigueur. Après une faute de l’adversaire, un joueur peut demander à tout moment d’avoir accès au petit « D ».

 

F- LE JOUEUR PERD LE JEU:

S’il empoche la noire avant d’avoir empoché toutes les billes - S’il fait une faute en marquant la bille noire - Si en rentrant la noire, il rentre la blanche - S’il empoche une bille de couleur en même temps que la noire (au premier coup de la première visite, ce double est autorisé).

 

G- GENERALITES:

1- En cas de faute, un joueur ayant la bille blanche en main place celle-ci ou bon lui semble dans le « D ».   Il la joue dans le sens qu’il veut.

2- Un joueur est responsable du jeu dès qu’il a posé sa main sur le billard, si une bille tombe, le point ou la faute seront considérés.

3- Si la blanche touche ou colle une bille couleur : -Si c’est une bille de sa couleur, le joueur joue à l’opposé de celle-ci, il peut jouer dans le vide ou toucher n’importe quelle bille. -Si c’est une bille adverse, le joueur doit, sans toucher ou faire bouger celle-ci, aller frapper 1 de ses billes.

4- Dans certains cas très rares, un coup ne peut être joué légalement, la partie est alors considérée comme nulle et est à rejouer.